Article écrit par Manuelle
le

Dernière mise à jour le

Plitvice, est connu pour être l’un des plus beaux endroits de Croatie, voire même du monde. Le parc naturel, site classé UNESCO est la pure représentation du Paradis sur terre. Des dizaines de lacs et plans d’eaux, d’un bleu turquoise presque lumineux se déversent les uns dans les autres par le biais de centaines de cascades. Partout, et sur des kilomètres. Le tout entouré d’une végétation luxuriante, et au coeur de gorges calcaires tout aussi impressionnantes. Un lieu comme on en voit peu, qu’on a visité à deux reprises...


Après avoir profité des petites plages et criques de Krk, l’île la plus au nord de la Croatie, on a repris la route vers l'est du pays, dans les terres cette fois-ci, afin de découvrir un peu à quoi ressemble la Croatie en dehors des clichés. Ce fut une belle surprise pour nous, avec la découverte de l’impressionnant parc naturel de Plitvice en Croatie, l’une des plus belles représentations de la nature qu’il nous ait été donné de voir...

Les eaux bleues des 16 lacs de Plitvice

Le parc est immense, alors on s’est un peu fait violence en partant de notre petite location chez l’habitant de bon matin (de toute façon ils filaient pas le petit déjeuner…). Bref, on a enfilé nos petites chaussures, pris nos appareils, direction le parc naturel de Plitvice situé à quelques kilomètres de là.

Pour la petite anecdote, même si on devrait pas le dire, il est possible de rentrer dans le parc sans payer. On s'explique. Comme souvent, on s’essaie à prendre des chemins un peu alternatifs quand on va quelque part, donc plutôt que de marcher sur le bord de la route, on a fait une balade par un petit chemin le long des gorges qui mènent au parc. Et une trentaine de minutes plus tard, en sortant de notre chemin, on s’est rendu compte qu’on était à l’intérieur du parc, de l’autre coté de l’entrée… Bon comme il était pas question de gratter les quelques kunas de l’entrée au parc, on a donc été payé nos billets, en arrivant de l’intérieur…

Arrivés donc au coeur de Plitvice, viennent les premiers instants de pure hallucination, suivis de contemplation, qu’il sera bien difficile rendre honneur en photo.

Lacs de Plitvice vus d
Lacs de Plitvice vus d'en haut
Plitvice, croatie+ D'INFOS

Comment expliquer ce qu’on peut ressentir, à tomber devant un point de vue où tu vois, devant toi, une série de lacs de toutes tailles en étage, les uns au dessus des autres. Voilà, le décor est posé et ce sera comme ça toute la journée : des eaux limpides, des lacs d’un bleu à tomber, des cascades en veux tu en voilà tout ça au milieu d'une foret dense et d'une palette de vert incroyable.

Que dire, à part que toute la journée, tu as une étrange sensation qui t’arrive en tête, cette impression d’assister à quelque chose d’unique au monde. Car toute la visite consiste à remonter les lacs, un par un, cascades après cascades, émerveillement après émerveillement.

D’ailleurs, c’est simple, pendant qu’on papotait, on est tombé d’accord Seb et moi pour se dire que s’il y avait, quelque part sur terre un endroit qui pourrait représenter de près ou de loin au paradis, à l'éden, c’est bien Plitvice et ses lacs bleus. D’ailleurs, cette conviction est encore plus forte quand tu imagines les premiers hommes qui habitaient les lieux (parce que bien sûr, on est pas les premiers, loin de là, à avoir repéré la beauté de l'endroit)...

On a donc passé une journée à nous à en prendre plein les yeux, à regarder les petites libellules bleues par centaines virevolter autour de nous, les poissons nager près des bords dans ces eaux cristallines, et à rêver qu’on se verrait bien foutre tout le monde dehors, fermer les portes du parc et se garder ce lieu si beau rien que pour nous.

Parmi toutes les choses belles et étonnantes qu’on a pu voir dans la journée, il y a encore quelque chose qu’on n’a pas su expliquer, ni même par une guide du parc. Il y avait sur les feuilles de certaines plantes des insectes (criquets ou autres), comme instantanément fossilisés, blanchit couleur sable. On aurait juré qu’il étaient fait en poussière, comme plein de petites sculptures. Impossible de savoir pourquoi… bref, si jamais vous avez la réponse, histoire de combler notre petit coté naturaliste en herbe... :)

En pratique : ce qu’il faut voir à Plitvice

Le parcours est assez simple et bien balisé (même trop pour les amateurs d'aventure). Ici on choisit son chemin parmi 3 ou 4 intinéraires et on avance le longs des lacs, parfois même au beau milieu des cascades.

On a donc commencé la visite par les lacs inférieurs (ce que l'on conseille de faire aussi car tu as le soleil le matin qui donne sa belle couleur bleue aux lacs) et d'emblée on en a pris plein le yeux. Car oui on a commencé avec une vue extraordinaire sur deux lacs reliés par la Grande chute haute de 78m.

Il y a aussi une autre bonne surprise à Plitivice. La grotte Šupljara qui tranche totalement avec le reste du parc, est très sympa à descendre ou remonter.

En revanche, c’est pas faute d’en avoir eu envie, mais il est interdit de se baigner dans ces eaux cristallines. Les lacs sont pleins de micro organismes qui vivent et ne doivent surtout pas être dégradés sous peine de détruire l'équilibre naturel (et la beauté des lieux). Mais comme de toute façon, il y a plein d'autres endroits pour se baigner en Croatie...