Article écrit par Sébastien
le

Dernière mise à jour le

On adore les Etats-Unis. Au point que nous y avons fait 5 road trips en moins de 4 ans. Plus de 40,000km au compteur et le plaisir indescriptible de rouler sur des routes sans fin de New York à San Francisco. De quoi revenir avec des milliers de souvenirs et presque autant de conseils pour se faire la virée de ses rêves au pays où tout est plus grand.

Voici donc un petit condensé des conseils pour vivre son rêve aux USA, sans trop se prendre la tête.

Pour info, les prix sont affichés à la fois en dollars et en euros. La devise est mise à jour pour refleter au plus près les vrais coûts de votre prochain roadtrip aux USA. Une petite fonctionnalité inédite seulement sur Miles & Love :)


Qui n’a pas rêvé au moins une fois de tout plaquer, de partir loin, sur les routes américaines, dans un cabriolet les cheveux au vent façon Thelma et Louise ou le mythique film Duel…

Voilà, puisque nous avons fait à quatres reprises le tour des Etats-Unis et qu’on nous pose régulièrement des questions sur le sujet, voici un petit tour d’horizon des conseils pour se faire son road trip aux USA, et accessoirement sans galère.


  1. Les formalités avant de partir : visa, passeport et ESTA

  2. Trouver le bon vol d'avion (et pas cher)

  3. Premiers contacts avec les américains

  4. La voiture : location ou achat ?

  5. L'essence

  6. La vitesse sur les routes

  7. Et la route 66 alors ?

  8. La sécurité au pays des cow boys

  9. Où et comment loger quand on traverse les USA

  10. La nourriture et les restaurants

  11. Et le budget ? Ca coûte combien un roadtrip ?

  12. A retenir

  13. Carte de la route 66

Les formalités avant de partir : visa, passeport et ESTA

Avant de vivre l'aventure de ses rêves, il s'agit déjà d'y arriver... aux Etats-Unis.

La première chose à régler pour aller USA, c'est le visa. Et la bonne nouvelle, c'est qu'aux Etats-Unis, comme dans la plupart des pays d'ailleurs, pour les séjours touristiques de moins de 90 jours, il n’y a pas besoin de visa. La question est donc réglée. Attention toutefois, 90 jours ne veut pas dire 3 mois hein, ça veut dire 3x30 jours... et les américains ne rigolent pas avec les règles.

Par contre, deux choses sont absolument nécessaires :

  • Un passeport biométrique ou électronique avec une période de validité de 6 mois à l'entrée du pays
  • Une autorisation électronique de voyage ESTA (Electronic System for Travel Authorization) à récupérer au minimum 72h avant de partir ici. Il existe des sites qui agissent en tant qu'intermédiaire, mais ils vous prendront de l'argent au passage, le lien ci dessus est le seul officiel.
    L'ESTA est valide deux ans à partir de la date d’obtention et coute 14$. Imprimez là, et envoyez la vous par email juste au cas où.

Si vous souhaitez vous faire un road trip de plus de 3 mois (90 jours), il faudra faire une demande de visa spécifique, qui nécessite des démarches et de payer plus cher.

Trouver le bon vol d'avion

Après avoir pris 4 vols, le premier conseil que l'on peut donner concernant le choix du vol d'avion, c'est de bien prendre en compte le rapport qualité prix du billet, et de la compagnie (et pas que le prix le plus bas).

Pour un Paris - New York, il faut compter environ 8 heures de vol.

On a eu de très bons vols avec British Airway et Delta Airlines. Il y a de la place pour les jambes (très important pour Seb), British te file des iPad pour jouer ou regarder des films tandis que Delta a le plus gros catalogue de films qu'on ai jamais vu.

Beaucoup de compagnie desservent New York (et les autres villes du pays) donc tout est question ici de comparer avec les prix avec des sites comme Kayak.com ou Skyscanner.fr.

Par expérience, pour avoir un très bon rapport qualité prix, il faut :

  • S'y prendre un peu en avance (genre 1 mois voire plus)
  • Si possible choisir des dates de départ et retour en dehors des weekends
  • Tester avec différents ordinateurs si vous répétez l'opération, histoire d'éviter l'IP Tracking
  • Tester des aéroports moins gros (Floride ou Washington pour la côte est, Salt Lake ou Phoenix pour le centre...)

Il y a une telle concurrence chez les compagnies aériennes qu'il n'est pas bien compliqué de se trouver un billet à moins de 400€ pour se rendre aux USA.

Premiers contacts avec les américains

Vous voilà arrivés à l'aéroport de JFK à New York, le plus gros des Etats-Unis. Et après ?

L'étape suivante est la rencontre avec les américains, sur leur territoire. Et ce premier contact risque d'être impressionnant puisque vous devez montrer patte blanche aux contrôles, avec prise d'empreintes, photos, raison du voyage, etc... Mais passé ce premier échange probablement un peu froid, vous risquez d'adorer les américains.

D'une manière générale, ce qui prévaut aux USA, c'est le respect et la gentillesse. Que ce soit au restaurant, dans un magasin ou dans la rue, les américains savent témoigner leur gentillesse. Et attendent d'être traités de la même manière.

A chaque personne rencontrée au restaurant, dans un son "How're you doin' ?" ou "Mornin', how are you today ?". On a jamais vraiment su s'il fallait retourner la question donc nous avons toujours répondu d'un timide "Fine".
Les américains parlent très facilement... On a souvent vu les caissiers de supermarchés et le clients échanger quelques mots sur le temps sur leurs vies et hop chacun reprend sa route.

A peine vous aurez l'air perdu dans une ville qu'un américain viendra gentiment vous demander si vous avez besoin d'aide... même quand vous n'en avez pas vraiment besoin.
Idem quand vous voudrez traverser la route, ils s'arrêtent parfois avant même que vous ayez pris la décision d'y aller.

Les américains adooooorent souvent les français, essaient d'esquisser quelques mots avec vous. Ils sont souvent venus soit à Paris, soit en Normandie, soit dans le Sud vers Nice. Ils vous feront avec plaisir un brin de conversation.

Ils sont également très friendly et pas avares de compliments ! On a souvent complimenté Manue sur un sac ou une robe, juste comme ça... Du jamais vu en France !

La voiture : location ou achat ?

On entend souvent des potes te dire, laisse tomber, achète toi un vieux van ou une bonne vieille Buick, c’est ça l’Amérique.

Dans les faits, c’est pas aussi simple. Le problème ne vient pas tant de l’achat du véhicule, ni de ses pannes potentielles, non non… le souci vient de l’assurance. Or il est très difficile - voir quasi impossible - de se faire assurer sa voiture sans être résident américain. Donc à moins de trouver un pote là bas qui veut bien le faire pour vous, ca va vous obliger à vous tourner vers les loueurs de voitures.

Or s’il y a bien un élément important dans tout bon road trip, c’est bien la voiture. Qu’elle soit sportive, cabriolet, plutôt tout terrain ou de type berline pépère, le truc c’est que l’on va y rester à son bord au bas mot quelques semaines, sinon quelques mois.

Il faut donc trouver un véhicule confortable, avec un peu de gueule si possible, prêt à encaisser les kilomètres et accessoirement à bon prix. Et là, bonne nouvelle, les tarifs des locations de voitures aux Etats-Unis sont plutot bons marché, la concurrence étant particulièrement féroce entre les loueurs.

Un conseil : n'attendez pas d'arriver sur le territoire américain, à l'aéroport, pour louer une voiture. Faites le chez vous, avec les sites des loueurs ou des intermediaires comme rentalcars ou Auto Europe qui font des promos en ce moment sur les Etats-Unis, et qu'on recommande.

Quel loueur de voiture choisir pour son road trip ? A cette question, il n'y a vraiment pas de réponse définitive, tant cela dépend de l'endroit où vous aller vous retrouver, de la voiture qu'on va vous donner le jour J en fonction des roulements, etc...

Bon "moyen de gamme" aux USA, ça signifie grande bagnole, grand coffre, 5 portes, bref, largement de quoi trimbaler un couple ou 3 / 4 personnes.

Lorsque vous choisissez de louer une voiture, prenez bien en compte le prix du One-way fee, cette taxe ajoutée par le loueur pour couvrir les frais de rapatriement de la voiture si vous ne la restituez pas au même endroit (elle peut parfois représenter 50% du prix final).

Voici les assurances obligatoires :

  • la « Liability Insurance » (LI / TPL) qui correspond à la responsabilité civile, elle est normalement directement incluse dans le tarif de location.
  • la LIS « Liability Insurance Supplement » : cette assurance permet de vous couvrir jusqu'à 1 million de dollars si suite à un accident, la personne décide de porter plainte contre vous. Et dieu sait que les Etats Unis sont le pays des procès et que cela peut vous couter cher....
  • la « Loss Damage Waiver » ou « Collision Damage Waiver » (LDW, CDW) pour les vols et dégradations extérieures. Cette assurance est normalement prise en charge par votre CB Visa Premier ou Gold MasterCard si vous avez payé votre location avec... il serait alors inutile de la repayer auprès du loueur.

Les assurances plus confort :

  • la « Personal Effects Coverage » ou « Personal Effects Protection » (PEC / PEP) assure vos effets personnels en cas de vol de la voiture.
  • la « Personal Accident Insurance » (PAI) : c'est la couverture médicale pour vous et les passagers. Redondant avec une assurance voyage si vous en avez une ou avec les assurances comprises par votre CB.

Question prix, en 2012 ça nous a couté environ 1400$ pour 32 jours de location, dont 650$ de one-way fees, la fameuse taxe que demandent les loueurs lorsque tu laisses ta voiture ailleurs que là où tu l'a prise.
En 2014 : 610€ pour 20 jours de location en roundtrip.
En 2015 : 480€ pour 16 jours de location en roundtrip.

Les voitures louées sont plutôt récentes et les équipements de dernière génération : tableau de bord tactile, prise USB

Toutes les voitures sont des automatiques ! Pas de panique, on prend très vite le coup de main de n'avoir qu'à accélérer et freiner, même si au début on prend souvent la pédale de frein pour l'embrayage (qui n'existe donc pas) ce qui crée quelques à coup :)

N'hésitez pas à lire notre article où vous trouverez toutes les informations sur location de voiture aux Etats-Unis.

L'essence

L'essence n'est pas un problème aux États Unis, pays où le pétrole est roi. Il coûte beaucoup moins cher qu’en France. On n'achète pas son essence au litre, mais au galon, correspondant à 3,8 litres. Le prix du litre varie en fonction du cours (donc de la date) évidemment, mais aussi de l’état où on l’achète.
Le petit conseil de Manue : il est apparemment plus cher dans les états de l'Ouest du pays que dans l'Est.

Globalement, le prix oscille entre 2 et 3$, ce qui nous ramène le prix au litre et en euros entre 50 et 70 cents le litre. Le prix bas de l’essence explique pourquoi l’on trouve si peu de petite voiture économique aux USA, mais plutôt des énormes pickups avec des moteurs de type V8 (surtout dans les états du sud où le pickup est roi).

Par ailleurs, il est quasiment impossible de tomber en panne aux Etats-Unis, tant l’on trouve de stations services le long des routes. D’ailleurs, le schéma typique des villes aux Etats-Unis, c’est des kilomètres sur une autoroute, puis une sortie où se trouvent des dizaines de stations essences les unes à coté des autres (et des fast-food aussi) et ensuite l’entrée de la ville.

La vitesse sur les routes américaines

Les Etats-Unis sont faits pour rouler. Sur des centaines de kilomètres, les routes sont souvent très larges, toutes droites, et globalement en bon état. Ce qui peut donner envie d’accélérer un peu. Juste histoire de sentir un peu plus le vent de liberté qui se dégage lors de ton road trip. En ce qui nous concerne, on s’est donc gentiment fait arrêter par un vrai shérif, qui roulait au passage dans un bolide bien sportif genre Chevrolet Camaro. Parce que voilà, on a sûrement été un peu vite.

Lorsque nous etions sur les routes de l
Lorsque nous etions sur les routes de l'Arizona
Arizona, États-Unis+ D'INFOS

A ce moment très précis, tu commences à te dire que t’es un peu couillon, t’en profites donc pour jouer les fayots de services car tu te dis qu’il serait bien possible que ce cow-boy qui te pose des questions sur ta conduite pourrait d’un claquement de doigts mettre fin à ton rêve américain. Donc finito les velléités de vitesse et place au grand sourire et à la petite voix toute penaude. Mais comme ils sont pas vaches - et qu’on roulaient pas non plus à 140 MPH - il nous a laissé repartir, gentiment.

Généralement voici les limitations :

  • autoroutes : 65 - 75 mph (105-120 km/h)
  • deux voies : 50 - 65 mph (80-105 km/h)
  • en ville : 25 - 30 mph (40-50 km/h)

La route 66

S'il y a bien une route à laquelle on pense lorsque l'on envisage la traversée des USA, c'est la route 66, route qui rejoignait Chicago à la Californie. Qui rejoignait car cette route n'existe plus vraiment, remplacée dans les années 90 par des grosses autoroutes, il n'en reste désormais plus que quelques tronçons - heureusement suffisamment longs - que l'on peut encore parcourir pour vivre pleinement son rêve américain. Désormais appelée Historic Route 66, elle est rarement affichée sur les cartes officielle mais de nombreux plans existent. Il faut absolument s'arrêter au moins une fois dans un diner qui longe la route, puis se coucher dans un bon vieux motel lors de tout bon road trip.

Et puis tiens, comme on est sympa, on vous a fait une petite carte de l'itinéraire de la route 66.

La sécurité

Globalement, les Etats-Unis restent très sûrs. Evidemment, ils ont toujours ce problème de libre circulation des armes à feu, mais d’un point de vue agression verbale et/ou physique, nous n’avons jamais rencontré de problème.

D’ailleurs, on a même été très étonnés de voir à quel point les gens étaient respectueux des lois et des forces de l’ordre. Ici le policier n’a pas d’image particulièrement négative comme on peut le trouver en France. Les forces de l’ordre sont respectées et cela se ressent particulièrement pendant les évènements populaires, comme ce fut le cas lors de notre virée pour la nuit d’Halloween à La Nouvelle Orléans. Des rues bondées, de l’alcool qui coule à flot, y compris dans les rues (ce qui est une exception sur le territoire US) et au milieu de tout ce monde: seulement 2 policiers... Point. Pas de bus de CRS à tous les coins de rues, pas mouvements de foules, pas de bouteilles qui volent.

Le logement : où dormir quand on traverse les USA

Encore une fois, le logement aux Etats-Unis n’est pas très compliqué à gérer. Pour vous loger, vous avez au moins 4 solutions :

  • les motels de bord de route (à tester au moins une fois! tellement ce type de logement est synonyme des voyages aux Etats-Unis). Un motel sans prétention vous coutera dans les 60$ la nuit en chambre double. Nous n’avons jamais réservé pour dormir dans les motels car il y en a vraiment partout, impossible de se retrouver à la rue. Concrètement, chaque fin de journée on regarde sur Booking les motels proposés dans le coin pour pas cher, et hop on réserve pour le soir. Dans les grandes villes c’est bien évidemment différent il vaut donc mieux s’y prendre quelques jours en avance.

  • le logement chez l’habitant avec le célèbre site airBnB devenu un incontournable (pas encore client airbnb ? cliquez-ici pour recevoir un coupon de 31€ à votre inscription). Nous n'avons quasiment utilisé que ce système lors de notre premier roadtrip et c'est vraiment sympa de rencontrer ceux qui nous accueillent, de papoter de leur façon de vivre et de découvrir les bonnes adresses qu'ils connaissent bien mieux que n'importe qui. Cela permet aussi souvent de pouvoir loger en centre ville pour pas si cher.

  • le couchsurfing consistant à se faire loger gratuitement chez l’habitant. Attention, le couchsurfing est très intéressant mais pas forcément adapté à un roadtrip. En effet, par définition, on change de lieu tous les jours et il faut donc chercher un logement pour le soir même chaque jour. Or le couchsurfing s’appuie sur une relation de confiance qui se créé par l’échange de plusieurs messages (généralement) limitant forcément les possibilités sur le très court terme.

  • le camping : les états unis sont le pays du camping, il y en a partout dans tous les états et cela permet de faire de sacrés économies sur le budget tout en dormant au plus près de la nature, souvent dans les parcs nationaux. Cela coute entre 20$ et 30$ l’emplacement. Attention toutefois, dans les parcs, il n’y a parfois pas de réservation possible, donc c’est premier arrivé, premier servi. On paye sa nuit en mettant l’argent dans une enveloppe qu’on dépose dans une boite prévue à cet effet. Pour en savoir plus, vous pouvez aller lire notre article spécial camping aux USA.

Dans la voiture, en Roadtrip
Dans la voiture, en Roadtrip
Montana, États-Unis+ D'INFOS

La nourriture et les restaurants aux USA

Plusieurs choix s'offrent à vous pour prendre vos repas.

Quasiment tous les motels proposent le petit déjeuner buffet gratuit avec la chambre. Le plus souvent vous trouverez des muffins, des céréales, du lait, du jus d'orange, du pain de mie, confiture/beurre. Quand l'hôtel fait un peu des efforts ça devient vraiment sympa car vous pourrez avoir des gaufres (à faire soi même, notre petit péché mignon en voyage avec du sirop d'érable), des oeufs, des saucisses etc... Si vous souhaitez manger léger le midi et économiser un repas, n'hésitez pas à bien manger au petit déjeuner !

Pour le midi, nous faisions souvent léger et rapide. Soit un sandwich soit une salade, tout ça acheté au supermarché. Sachez que dans quasiment tous les supermarchés il y a des bar à salades : à vous de composer votre salade avec les ingrédients qui vous tentent et vous payez au poids (entre 7 et 9$ les 500g). Du coup on s'est souvent fait des salades délicieuses car composées uniquement d'ingrédients qui nous plaisaient.
Des chaines comme Whole Foods proposent également un bar de plats chauds, un peu comme une cantine. De quoi bien manger pour moins cher qu'au restaurant.

Justement en parlant de restaurants, vous verrez que vous aurez souvent l'embarras du choix en terme de spécialités. Du diner, au resto chic en passant par le mexicain, on trouve souvent son bonheur.

A peine arrivé on vous installe et on vous sert à boire un bon grand verre d'eau bien fraiche avec des glaçons... qu'on vous resservira à peine terminé.
Certaines chaines de diner (ex. Denny's) ne servent pas d'alcool dans leurs établissements.

Vous pourrez aussi largement trouver de quoi manger lors de votre pause essence, puisque dans les stations service il y'a pas mal de chips, gâteaux, hot dogs etc... Ca peut servir pour dépanner.

Et au final, le budget ? Combien coûte un road trip ?

Et voilà la question que l'on nous pose le plus souvent. Et à laquelle il est difficile de répondre tant le budget est fonction des activités. Mais pour donner un ordre d'idée, en ce qui nous concerne, cela nous a couté en 2012 entre 50 et 60 euros par jour et par personne, location de voiture inclue, hors billet d'avion. Et dans ce prix, il y a 1 semaine à NYC et 1 semaine en plein San Francisco, ce qui augmente évidemment la moyenne.

Tous les prix affichés (hôtels, restaurants, achats) sont hors taxe. Elle varie selon les états, en général c'est +9 à +15% à rajouter à la note.

Quelques prix, comme ça :

  • Faire un plein de voiture moyenne (60L) : entre 35$ et 50$
  • Prendre un café : entre 1 et 2$
  • Prendre une bière (pinte): dans les 5$ en comptant les tips (plus cher dans les grandes villes type NYC ou LA)
  • Dormir dans un motel (chambre double): entre 40$ et 80$
  • Dormir dans une grande ville : entre 80$ et 120$
  • Visiter un parc national : entre 20 et 30$ (il est du coup super intéressant de prendre le Pass Annuel America the beautiful à 80$ qui donne accès à tous les parcs nationaux pendant 1 an.
  • Un repas dans un diner : 13$ par personne

Attention les Etats Unis sont le pays des pourboires... ne pas en laisser ou en laisser trop faible serait bien malvenu (et ne ferait que renforcer notre réputation de français). Il est d'usage de laisser entre 15 et 20% de la note au restaurant.
Dans les bars le pourboire c'est 1$ par verre servi.

Conclusion / A retenir

Roulez tranquillement, prenez le temps d'admirer les changements de paysages, les déserts de l'ouest américain, les marécages de la Louisiane ou les superbes routes côtières telles que Big Sur. Et si vous voulez voir ce que ça donne, vous pouvez toujours voir notre article sur notre traversée des Etats-Unis ou les photos que l'on a fait des USA.

Enfin, si vous avez des suggestions, commentaires ou ajouts de conseils à proposer, n'hésitez pas à envoyer un message à Manuelle (à milesandlove.com) et à partager/aimer cette page avec vos potes, ça fait toujours plaisir :)

Jolies routes de l
Jolies routes de l'Idaho
Idaho, etats unis+ D'INFOS