Article écrit par Sébastien
le

Lorsque l'on visite le Pérou, le Machu Picchu est bien évidemment une étapes presque obligatoire tant la renommée et la beauté de la cité andine n'est plus à démontrer. Depuis Agua Calientes, nous avons pu la visiter et prendre la mesure des lieux. La montée jusqu'au sommet de Wayna Picchu fut éprouvante, mais le spéctacle saisissant. Voici donc comment nous avons découvert le Machu Picchu en récit et photos.


Et bien voilà, nous aussi on a posé nos pieds sur l'une des merveilles du monde, le Machu Picchu.

Difficile de tout raconter tant l'expérience est saisissante, dès le moment où tu commences à vouloir y aller. Car se rendre à machu Picchu n'est pas si simple, tu as diverses façon d'y aller, plus ou moins longues, plus ou moins coûteuses.

Pour notre part, on a choisi de prendre le bus de Cusco à Ollotaytambo, puis le train jusqu'au village d'Agua Calientes, en bas du Machu Picchu.

Ensuite levés à 4h du matin pour commencer l'ascension de la montagne où se dressent les ruines.

Comment décrire cette aventure à part entière puisqu'il s'agit de grimper 1800 marches, et sous la pluie du début à la fin, le tout de nuit, éclairés à la lampe frontale...
En arrivant sur le site, vers 6h, le jour se lève mais un épais brouillard nous empêche de voir à plus de 10 mètres. À ce moment précis la tristesse, limite colère nous gagne. On râle, on s'engueule, tout en haut de la montagne Machu Picchu.

Nuages au dessus du Machu Picchu
Nuages au dessus du Machu Picchu
Aguas Calientes, Pérou+ D'INFOS

S'engueuler sur Machu Picchu tiens, je suis sûr que peu l'ont fait :)

Pourtant déjà le spectacle des ruines dans la brume est particulièrement saisissant. Ajoutant si nécessaire du mysticisme à ce site grandiose et aux montagnes tout autour dont les sommets se dégagent.

Évidemment on s'est pas contenté d'acheter nos places pour Machu Picchu, on a aussi choisi de grimper le Wayna Picchu, la montagne surplombant le site et où se trouvent encore d'autres ruines. Seules 400 personnes par jour peuvent faire ce site, réservation obligatoire...

Donc rebelote, 1h de marche avec des parties plutôt dangereuses, les marches étant par moment vraiment raides et à peine larges. Le tout jamais loin du vide.
Pourtant à mesure qu'on monte, qu'on fait la grimace, le ciel s'éclaire et déjà des éclaircies apparaissent.
Arrivés en haut, le spectacle est sublime, le superbe Machu Picchu étant 500 mètres plus bas, encore légèrement sous les nuages. Et tout autour, ces montagnes magnifiques, peut être les plus belles que nous ayons jamais vu.
Et puis ces nuages et brouillard qui disparaissent pour laisser place à une vue indescriptible du site et du fleuve en contrebas, le Rio Urumba.

Vue depuis le Wayna Picchu
Vue depuis le Wayna Picchu
Huayna Picchu, Santuario Historico Machu Picchu, Pérou+ D'INFOS

Incroyable est le mot que l'on se répète (je crois l'avoir lâcher une quinzaine de fois). Et encore le mot ne donne pas la mesure du sentiment qui te gagne. Ni de la beauté du site. Et tu penses à ces 600 personnes qui vivaient dans cette cité à l'époque Inca.
Le ciel dégagé et le soleil qui éclaire tout le site, on redescend illico le Wayna Picchu pour aller vadrouiller dans les ruines du Machu Picchu.

Le site est superbe, l'architecture impressionnante. Difficile de comprendre comment ils ont pu monter des terrasses à ce point au bord du vide.

Us, over the inca world
Us, over the inca world
Aguas Calientes, Pérou+ D'INFOS

Tu regardes ce village, ces montagnes, ce vide et ce fleuve en contrebas plein d'admiration.
Et on remerciera jamais assez les dieux incas ou qui tu veux de nous avoir montré le site sous une brume étonnante et un soleil magnifique, alors que nous sommes en pleine saison des pluies.
Ça nous a transporté. Simplement.

Ceci dit, dur retour à la réalité lors de la redescente cependant, où je me suis découvert une méchante douleur au genou gauche dès les premières marches.

1800 marches, où je boitais de souffrance et où Manu gambadait.