Article écrit par Sébastien
le

Lorsque l'on visite l'Argentine, et plus particulièrement la Patagonie, il y a des immanquables, des choses à ne surtout pas louper, comme le célèbre glacier Perito Moreno, dans le parc national Los Glaciares de la province de Santa Cruz. Pour décrire Perito Moreno, il faut user de superlatifs. Ce fut l'un des moments forts de notre voyage en Amérique du Sud. Voici donc en quelques mots ce que l'on a ressenti lors de notre visite du plus grand glacier au monde.


Il y a des choses que l'on a fait des fois dans ce voyage qui furent si belles ou émouvantes qu'on a écrit l'article dans la foulée.

Parce que généralement, tout occupé qu'on est, pour diverses raisons plus ou moins louables, on a toujours au minimum une semaine de battement avant l'écriture.

Le Perito Moreno, le plus beau glacier d'Argentine

Là tu vois, on revient du glacier Perito Moreno, une des merveilles naturelles de ce monde.
Dans les faits, c'est l'un des plus grands glaciers au monde, large de 5 kilomètres et long de 14 km. Voire beaucoup plus si tu comptes une autre partie que l'on a pas vu. En d’autre termes, Perito Moreno est plus grand que Buenos Aires ou bien Paris. Tout simplement.
Et puis il est haut de plusieurs centaines de mètres.

Glacier géant du Perito Moreno
Glacier géant du Perito Moreno
Los Glaciares National Park, Argentine+ D'INFOS

Voilà déjà quelques chiffres. On a donc été le voir, ce géant, à quelques dizaines de kilomètres d'El Calafate, le bled où l'on se trouvait. Et l’expérience fut pour nous saisissante.

Imagine déjà l'arrivée sur le site, au milieu de la steppe en Patagonie, ces chaînes de montagnes superbes qui se dressent majestueusement. Mais ça on t'en reparlera bientôt.

En premier lieu, pour approcher Perito Moreno, il faut prendre un bateau.
On a donc fait un tour d'une heure au plus près du glacier. Pour se sentir tout petit.

Impossible de décrire la beauté du truc. Le glacier, qui avance de 2 à 3 mètres par jour, craque, des morceaux de glace tombent, d'impressionnants bruits sourds se répercutent à l'infini.

Stries bleues, Perito Moreno
Stries bleues, Perito Moreno
Los Glaciares National Park, Argentine+ D'INFOS

La rupture d'un morceau de glace

Après la visite en bateau, on a enchainé avec une balade, de quelques heures le long du glacier. On ne peut s'empêcher de repenser à ce spectacle d'énormes morceaux de glace qui tombent, à cette couleur presque bleu foncée de la glace, à la démesure de l'ensemble.

Faut savoir que régulièrement des parties de la face avant du glacier tombent dans l'eau. Plus ou moins grosses. Et il s'avère qu'on a eu la chance de voir s'effondrer un pan entier, d'une trentaine de mètres, en live devant nos yeux ébahis. Imagine l'ampleur du truc, qui nous a semblé tomber au ralenti tellement on à été instantanément subjugué. S'en est suivi un craquement indescriptible et des projections hallucinantes. Et tout ça, en quelques secondes devant nous.

À ce moment, tu ressens un truc vraiment fort. Une boule dans la gorge, les yeux qui piquent. Crois moi, ce que l'on vient de voir est probablement la plus belle chose que nous ayons vu de nos vies.
Tu dois trouver qu'on en fait beaucoup par moment, qu'on abuse des superlatifs pour décrire ce que l'on voit, mais ne doute pas de la beauté du glacier Perito Moreno.

Bon et puis si tu t'es jamais posé la question du pourquoi du comment un glacier est bleu alors qu'à priori la glace c'est blanc, c'est simplement une question de présence ou non d'air. Les glaciers, dégageant des forces inouïes, compressent la glace qui évacue l'air à l'intérieur. La couleur devient donc d'un bleu profond. Voilà, tu pourras en parler aux collègues à la machine à café si jamais un jour, par je ne sais quel miracle, vous parlez des glaciers.