Article écrit par Sébastien
le

Quelque part au sud de l'Islande, sur une plage nommée Sólheimasandur, gît la carcasse d'un avion de l'armée américaine, écrasé là depuis des décennies. L'occasion de ce voyage en Islande était trop belle pour ne pas réaliser ce vieux rêve qu'on avait depuis quelques années de trouver, et de voir cet étrange lieu qui évoque si bien ce décor de bout du monde qu'offre l'Islande.

Récit et petits conseils pour découvrir cet endroit magique. Et pour les plus pressé, les photos ainsi que la carte et les indications pour s'y rendre se trouvent à la fin de l'article.


Il y a quelque part en Islande, les débris d'un avion écrasé ici il y a bien longtemps. 42 ans exactement.

Le site, éloigné de tout, à quelques kilomètres de la route principale qui fait le tour l'île est devenu au fil des années le lieu privilégié des amateurs de photos et des lieux atypiques. Ici règne une drôle d'ambiance de fin de monde qui nous a littéralement transporté et qui a terminé de donner cette ambiance si singulière à l'Islande.

Je me souviens il y a quelques années, quand nous avions entendu parler des débris d'un avion écrasé quelque part dans les immenses plages de sable noir du sud de l'Islande, je m'étais promis qu'un jour, si on y allait on irait voir ça. Mais la veritable surprise fut de voir, quelques années plus tard, des images de cet avion dans un reportage à la télévision. Des images hallucinantes qui nous ont définitivement donné envie d'aller voir ça par nous même.

Le truc avait l'air dingue et il était hors de question qu'on n'ai pas la chance de voir ça de nos petits yeux. Encore fallait-il le trouver cet avion, apparemment assez paumé pour qu'on ne puisse pas tomber dessus simplement.

La route sans fin... qui nous mena à l'avion

Alors qu'on visitait un peu le sud de l'île, depuis la Route 1, qu'on jouait dans les champs de fleurs bleues ou que l'on se faisait tremper sous les immenses cascades du sud de l'Islande, on est passé devant un petit chemin qui semblait mener nul part ailleurs que sur une immensité de sable noir. A ce moment là, ayant vaguement en tête où se trouvait l'avion, on a tout de suite compris que ça devait être LE chemin. Notre chemin.

Alors on l'a emprunté. Et notre petite voiture doit encore s'en souvenir. Après 20 loooongues minutes d'évitage de caillasses et de drôles de bruits sous la voiture, on est arrivé. Et on a pris une claque.

En direction du DC3
En direction du DC3
Solheimasandur, islande+ D'INFOS

Effectivement, il n'y a rien autour, à des kilomètres à la ronde. Là, au milieu, posé sur du sable noir, un avion presque entier, vide de tout, se dresse devant nous. On va pas faire de longues tirades, les photos parlent d'elles même. Mais s'il y avait une chose à retenir, c'est le bruit du vent, constant, qui s'engouffre dans la carlingue et ressort par le nez de l'avion. Des pièces grincent, des bouts de tôles s'agitent, et nous au milieu de ça, on regardait ça avec des yeux d'enfants. Et surtout, ce sentiment de solitude absolu que l'on a rarement senti. Pas d'habitations, pas d'animaux, pas d'arbre, ni même un petit brin d'herbe aux alentours. Rien, que le vent et cette image de désolation d'un avion écrasé et abandonné.

Pour la petite histoire

C'est en novembre 1973, accessoirement en pleine guerre froide qu'un avion de la Marine américaine fut contraint d'atterrir à Sólheimasandur par manque de carburant. Le modèle, un Douglas DC3, d'environ 20m de long a donc fini sa course sur cette plage sans faire de victime.

On imagine juste l'ambiance hallucinante qui devait règner quand les mecs de l'US Navy ont réchappé au crash, pour se retrouver ici, au milieu de... rien. Une drôle d'histoire qui ajoute au plaisir de se retrouver seuls au pied des restes de l'avion.

Où se trouve l'avion écrasé en Islande ?

La voilà la question. Celle qu'on s'est posée à plusieurs reprises. En fait il n'y a aucun panneau qui indique où se trouve la route qui mène à l'avion écrasé. Et c'est pas plus mal car on vient ici chercher un truc unique, sans les cars de touristes et les gens qui grimpent partout (comme on peut en trouver du coté de Vik). Le point précis où se trouve l'avion écrasé est indiqué sur la carte ci-dessous.

A partir de la sortie de la route 1, il faut parcourir environ 4km depuis le début du petit chemin caillouteux pour arriver devant la carlingue, planquée derrière une butte. Si vous n'avez pas de 4x4, la route se tente, à vos risques et périls. Vous risquez pas grand chose, mais la voiture déjà plus (possibilité d'éclater un pneu, péter le pare-brise ou d'abimer le bas de caisse).

DC3 de l
DC3 de l'US Navy
Solheimasandur, Islande+ D'INFOS

Si vous avez du temps, sans 4x4, tentez le stop. Il doit y avoir 1 voiture qui passe par heure, pas grand chose, mais si jamais vous arrivez en même temps, laissez votre petite voiture sur le bas coté. Si vous roulez en 4x4, vous pouvez y aller, en respectant la seul consigne donnée, de ne pas quitter le chemin (histoire de ne pas saccager le paysage autour).

Et voilà, maintenant on vous laisse découvrir les quelques photos qu'on a pris de cet avion qui s'est écrasé en Islande. Et on vous laisse imaginer ce qu'on a ressenti là-bas.